Vegueros

Vegueros – Mananitas au mois de Novembre

Une marque qui faisait des cigares sur des modules abordables aux bouches vierges et aux hommes à moustaches, Vegueros présentait historiquement des palma (respectivement le 1 et le 2) qui OBLIGATOIREMENT furent arrêtés.

Merci le génie marketing Habanos. (Où les, ils doivent être nobmreux pour faire autant de conneries)

J’en finis par croire que le fumeur moderne est un jeannot dont le seul rêve est de se faire déflorer la bouche par un chibre tabagique dont on se fout du blend et de la provenance. Le cigare devient du porno interracial – ndlr

Il n’y a rien de viril à se promener avec un truc gros et long enfoncé dans la bouche. Pas plus que rouler dans un 4×4 ne fait pousser un petit pénis ou que boire de l’alcool rend fort. Mais si besoin est, j’ai une amie qui a une profession particulière : http://www.leialexia.com/

Elle adore notamment les hommes qui ont du mal à en être vraiment. Mais je sens poindre la salope dans l’homme collant un chibre d’ébène dans son entre-lévre – et autant, dans ma grande humanité, l’aider à se révéler à ses dépends financiers.

Un chinois, statistiquement, je peux comprendre qu’il veuille une fois dans sa vie posséder un truc d’un diamètre et d’une longueur conséquente. Mais nous ??? On a pas tous des boutons de manchette à la place des burnes !

Cette pub étant faite de maniére pas très vendeuse, au dépend de votre porte monnaie et des votre amour propre (ou pas d’ailleurs), je précise que je ne touche pas d’argent pour cela.
Je reçoit juste des photos compromettantes de votre compromission. Et faites lui un bisou.
En attendant fébrilement dans le froid relatif de ce mois de Novembre, parce que nous avons rasé notre barbe – pour les moins dotés nos poils pubiens – de notre visage en solidarité de tous ces mecs qui souffrent de maladies dont on ne moquait pas avant qu’on nous accuse de le faire.
Je sais c’est réac, mais je déteste tous ces mouvements bien pensants et proprets qui demandent la gentillesse et la mansuétude un mois de votre vie, peu importe que vous soyez un enculé toute l’année. Déjà, c’est contre le concept de constance, et surtout cette espace de morale-washing conceptualisé, ça fait chier. L’éthique ou la morale, on en a ou pas. Pas occasionnellement. Mais si vous le faite sans être un connard dans l’année : merci.
Voilà, toute l’année, si quelqu’un vous explique souffrir d’une maladie dure et intime, si vous riez, vous êtes juste un gros connard. Ca fait chier à se dire, mais la lucidité est source de progrés.
Que ce soit le mois d’Octobre, ou le mois de Novembre. Avec ou sans poil. Un cancer ça n’est pas drôle, la stérilité, pas plus, la gyno non plus. Ça fait rire les cons, les mous du bulbe et parfois les fumeurs de pétards qui ont trop forcé. On peut rire de tout, peut être, mais pas au dépend des autres, et pas de leur malheur.
Mon cancer, je lui ris au nez, celui des autres, j’ai la gentillesse de lui foutre la paix et d’aider mon pote autre à penser à autre chose.

Bref.
Quid de ce petit machin pas cher d’une marque qui a trop souffert ?
Ben c’est pas mal ! C’est du vrai cubain, de la tripe longue. Le packaging a un côté café de supermarché avec la boite en métal et le celophane dedans, mais au final pour le souvenir que j’en ai on retrouve la patte Vegueros :
Légérement épicé, végétal, brioché, léger et agréable.
Y’a pas à dire en rapport qualité prix, on peut tortiller du cul :
– Ça sera meilleur dans 1 an, c’est un peu ‘vert’
– Ca envoi pas des masses d’arômes, on est pas chez Bolivar
Mais :
– C’est hyper typique cubain
– C’est un vrai bon cigare à fumer vite
– C’est pas bien cher

Alors pour une fois qu’un petit truc Cubain a des qualités, n’hésitons pas trop !
Biz les filles !
Et comme ça fait longtemps : Happy bitch slapping !