Gloria Cubana

La Gloria Cubana – Médaille d’Or N°2

la gloria cubana n02_000
La première fois que je livre mes impressions sur cette marque, généralement bien appréciée des amateurs et proposant quelques modules, ce n°2 est un beau panatella lonsdale, d’une longueur équivalente à un churchill avec un cepo plus fin.

Ces modules malheureusement se perdent, je ne sais pas vraiment pourquoi. D’un côté j’entends beaucoup l’argument marketing, avec une mode aux « petits gros » et de l’autre, des problèmes de régularité et de fabrications.

C’est pourtant des modules agréables, et qui ont le mérite de ne pas fatiguer la mâchoire, et pour ceux que j’ai récemment fumé, la construction est assez homogéne dans la boite.
Tout de go, ce cigare partage une certaine proximité avec un ERDM Tainos pour moi. A cru, même registre, fin, boisé. C’est un vrai cubain, léger et fin. il a une belle allure, avec sa bague un peu vieillie, sa cape nervurée et un touché très ferme.

L’allumage est équilibré, « pas si doux » qu’attendu, avec un registre végétal et torréfié. Je dois concéder que j’aime beaucoup, avec un tirage correct, il y a de la mâche et du plaisir de fumer. Le premier tiers passe rapidement et facilement, je fume souvent vite – d’aucun dira que c’est mal mais…

Le second tiers se cale sur une saveur assez complexe, végétale, torréfiée, ca donne l’impression de plonger le nez dans un maragogype. – Chose que je suis allé vérifier en faisant un bon maragogype à la bialetti des familles, et qui a surperbement accompagné la second partie de ce cigare.

Le dernier tiers n’est cependant pas très marqué, et ce cigare se fume sans peine jusqu’au bout, mais j’ai regretté qu’il n’y ait pas ce petit truc en plus à la fin, un finish avec un peu plus de panache.

Bref un stock que je degluti facilement, que je recommande sauf…qu’il est discontinué. Et dans l’histoire, je ne saurai jamais si j’ai mauvais goût, si la distribution standard des fumeurs a mauvais goût, si l’executive moyen du marketing de habanos a une dent particuliére sur les modules longs et fins, où si simplement il faut être plein de remerciement de pouvoir goûter une de ces cigares qui font dire « c’était mieux avant ».

– Edit –
A priori, on pourrait le dire longtemps, puisqu’il n’est pas certain qu’il soit discontinué – Edit- 
Moralité : ne pas croire tout ce qu’on vous raconte ! Na ! Et merci kodebusan !