Don Horacio

Don Horacio Del Monte – Horacio III

Une marque que j’ai découverte par l’intermédiaire d’un club dans une soirée de présentation, et un module plus petit.

Ce Horacio III est plus ou moins proche d’un Duke, un très grobusto et est costa ricain; un terroir assez inhabituel pour moi.

Je salue d’abord la qualité de fabrication, il sont beaux, fermes, légérement huileux et c’est appêtissant. C’est sobre et beau.

A cru, il y a une odeur forte de cuir et de terre.

A cru, le tirage est un peu ouvert,

Les arômes sont assez singuliers et sympathique, avec un défaut cependant évident – le manque de longueur. Il y a un mélange de miel, de végétal, de fongique, qui donnent des notes intéressantes, mais le goûts reste très discret, voir trop discret. Le premier tiers m’a semblé longué.

A l’arrivée du second du poivre fait son apparition, et le cigare prendre plus de corps. Il reste cependant très linéaire sur l’ensemble et à lui tout seul, il n’est pas vraiment capable de retenir mon attention. En promenade, sur une soirée de poker, ou encore en cuisinant, c’est un compagnon parfait.

Un cigare de compagnie sympathique !

 

Don Horacio – n°7

En plein milieu de la dégustation, le dévoué scribe vous livre ses impressions. Le concepteur / vendeur / private venture, dont j’ai pas compris les fonctions exactes nous a présenté son produit. Le Don Horacio mal nommé et un beau cigare, bien réalisé, bien rempli, un peu comme tout les cigares des terroirs nicaragua.

C’est un blend, costa ricain et nicaragua pour le filler, cape équateur et sous cape costa rica.

Une belle pièce, bien vendue.

A cru, il est superbe, tendu, lisse, nervuré, très ferme. Il sent bon le cuir et l’étable, et à cru il dégage de beaux arômes boisés et poivrés. C’est une belle promesse.

J’aime la petite perilla qui vient clôturer le pied, de façon un peu inhabituelle, visuellement c’est sympa. A l’allumage ce n’est pas très pratique.

Bref, c’est sympathique, sans prétention, c’est un cigare d’apéro, relativement linéaire, démarrage boisé (timide) et de la terre.
L’évolution se fait principalement sur la nicotine et le poivre, qui délivre un peu de puissance sans être transcendant.

A retenter et à essayer, un jolie petite marque, à des tarifs sympa.