H.Upmann – Robusto EL 2012

téléchargement (3)
H.Upmann, c’est probablement une des marque que j’affectionne le plus. J’apprécie la palette fruits sec, miel et épices, et la plupart de la gamme présente des qualités de vieillissement remarquables. Du Sir Winston, probablement mon cigare favori au n°2, j’aime la gamme, et sa qualité.

Et pourtant, je suis un déçu du Magnum 50 dans la production régulière et bien que le half co soit un quick fuck cigaristique pas désagréable, ce n’est pas vraiment une vitole d’exception non plus.

J’étais un peu intringué par le fait qu’il sorte une EL que j’avais décliné chez Art Tabac. Voilà maintenant l’essai est réalisé.

Le cigare n’est pas beau, c’est un peu rustique et souple, je me dis qu’au moins je n’aurai pas de problème de tirage et je décide de passer à l’emporte pièce. Le tirage est effectivement bon mais à cru, pas grand chose à distinguer. A ce stade pour dire les choses, j’ai l’impression d’avoir un sous No 2 en main, en plus cher.

A cru, je suis déçu. Pour une EL la qualité de fabrication n’est pas fantastique. L’allumage confirme cela par un piquant immédiat très désagréable. Je dégaze immédiatement pendant 10 secondes et pour moi ça démarre mal. J’aime que les première bouffées soient douces et aromatiques et je me retrouve à boire un verre d’eau pour calmer le piquant du cigare.

Bref, je continue, et là, sans surprise, c’est du upmann, du miel, du fruit sec, de l’épice mais plus simpliste que ce que délivre un Sir Winston. C’est plutôt rustique et dans le niveau du No 2, mais sans le jus. Le remplissage mou se confirme par une cendre pas très compacte et très légére. qui tombe vite – de l’ordre du premier centimètre.

Passé un premier tier très correct, mais un peu entendu, un peu de puissance commence à poindre. La combustion par en peu en biais, et l’amertume pointe le bout de son nez à la moitié du cigare. Sans être désagréable, il est un peu asséchant. En revanche, un beau volume de fumée, une combustion odorante et les bouffées sont copieuses.

La combustion est mauvaise. Le foyer n’est pas régulier, le cigare dégage de l’amertume est un second dégazage remttra un peu d’ordre, laissant s’exprimer des arôme torréfiés. Au début du dernier tiers, des notes de réglisse et de cuir font leur apparition, La fin de ce cigare est sympathique, avec un peu de puissance et des arômes rustiques; mais là encore, en deça de ce qu’un No 2 peut faire.

Au final, même fan d’Upmann, je dirais de ce cigare qu’il est dispensable, notamment du fait que le No 2 sera plus rassasiant, plus franc et surtout moins brouillon. Est-ce qu’il mérite quelques mois de plus ? Peut être – après tout les Upmann vieillissent généralement bien et dans le bon sens. Je vérifierai cela dans quelques mois. Mauvais point me concernant sur la qualité générale du cigare, qui est vraiment là encore en deça de ce qu’Upmann peut produire.

Réagissez

Nom et adresse email obligatoires. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

You may use these HTML tags et attributs:

<a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <pre> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

%d blogueurs aiment cette page :