Montecristo – "D" EL 2005

images

Fini les doigts furieux, les coups sans lendemain et les cigares classiques, voilà un cigare difficile à trouver, tellement d’ailleurs qu’il est arrivé par hasard dans une pochette surprise de mon vitologiste favori.

Un Montecristo « D » EL 2005, car il est bien connu que depuis que le Maravilla a éveillé mon palais à la suavité du Montecristo, le jeu local est de m’en offrir. Si certains comme Antoine ont fait mouche, d’autres se sont risqués à me propose des séries open dont l’ennui n’égale …Rien – C’est chiant et puis c’est tout !

Là bon point on est sur un Dalias. En même temps, on parle d’un temps que les nazes ne connaissent pas : celui où les cigares n’etait pas encore atteints ni d’obésité, ni de nanisme. Je vous parle d’un temps où on aimait le cigare, le vrai. Le long, le fin, l’élégant, l’indolent. Maintenant on aime le court, le gros, le vulgaire et le chiant. – Tient, j’ai failli écrire Nub 🙂

Celui de mon temps, des cons expérimentés et des dalias, lonsdales, et panatellas, aujourd’hui sacrifiés à tour de bras par habanos comme des chrétiens sous néron. – D’ailleurs à ces amateurs de boursouflures tabagiques, j’aimerai par la présente leur demander de changer, mais je me doute que l’écho fait à cette demande sera proportionnel à leur amour du cigare.

Bref, c’est un dalias, à la gueule cassée, la peau vieillie, sombre, et pourtant bien lisse. La cape est légèrement rêche, comme s’il disait « Gamin, traite moi avec respect ! ». Il a une gueule de bourgeoise du XVIéme,classe mais refaite, qu’on soupçonne de trainer dans des clubs particuliers avec ses copains et surtout ses co-pines.

Il est un peu mou et après ouverture, il tire cubain, voir cubaine étroite.

Sans surprise c’est un bon Montecristo, calé dès les premières bouffées sur un boisé terreux, avec ce qu’il faut d’humus et de sous bois pour imposer sa finesse. Malgré un tirage très QI de BHL, à l’instar de celui-ci le volume de fumée est correct, et à la différence, ça demeure plaisant. L’évolution va s’installer dans l’oléagineux, j’ai senti de la noisette, très agréable, mais un peu légère, et finir sur du cuir bien senti.

J’ai envie de dire simple et efficace, mais est-il vraiment à part d’un Monte 2 de bonne facture, ou d’un Especial N°2 ?

Hell no !

Je le trouve d’ailleurs diablement proche du Monte 1. Les amateurs de puissance vont être déçus, les amateurs de n°2 seront ravis, et les fumeurs de bague en trouveront une marquée EL (Ce qui comme tout à chacun le sait permet de « pricer » correctement le cigare)

En même temps, un Montecristo sans le boisé, ça serait un peu comme un con avec qui le temps passe vite : ça n’existe pas.

Bref, à tenter pour ceux qui aiment le cigare – Et pour ceux qui veulent l’agrémenter de jus de raisin, j’ajouterai qu’il s’accomode très bien d’un pinot bourguignon bien fait, comme un Auxey Duresses, mais ça c’est une autre histoire 🙂

2 Commentaires

Hahahaha, je ne me suis jamais autant marré en lisant une de tes dégustations, l’ami. C’est fantastique, pas de tournure de phrase ampoulée ou de circonvolutions esthético-philosophiques à deux balles, c’est clair, c’est net et en plus, c’est super marrant.

Concernant ton avis sur les Montecristo Open, je suis assez d’accord, c’est presque du foutage de gueule (je dit presque pour nuancer mon propos, mais oui, clairement, on est entre le coup Marketing et la bonne grosse daube, le tout à prix élevé, comme quoi, on peut espérer passer pour un connaisseur éclairé et se taper la honte en même temps avec un cubain au bec…Belle performance), mais bon, il faut vendre…

Assez d’accord aussi avec la mode des petits gros (même si je reconnais être assez fan des Robustos), Habano SA ne se risque pas / plus à faire dans le délicat et me raffiné…Snif…

En espérant te lire bientôt

@ +

J'aime

C’est marrant parce que moi je l’ai vraiment trouvé « à part » dans les Montecristo. Plus franc du collier en fait avec le torréfié et le poivre dès le divin, puis un purin fait de cuir et terreux. Le démarrage, je suis d’accord joue dans la noisette et le boisé Montecristo.

J’en ai encore 2 et du coup tu me donnes envie de contre-déguster 😀 !

D’ailleurs, j’ai pu apprendre que en effet, s’étant très mal vendue (et se vendant tès mal) en France, Coprova propose encore cette EL, que les civettes rechignent à commander…

J'aime

Réagissez

Nom et adresse email obligatoires. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

You may use these HTML tags et attributs:

<a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <pre> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

%d blogueurs aiment cette page :