36 éme cuvée

Le cigare, comme toutes les passions, c’est une histoire d’apprentissage et d’évolution, voir de maturation.  Aimer le cigare c’est comme les femmes, des premières gallloches, ou fantasmes les pus débridés, chaque étape améne son lot de nouveauté et enterre la précédente, comme une fuite en avant permanente.

On peut comme dans le vin devenir fin technicien, vitologiste au palais fin, devenir fin spécialiste, parce que les bagués, c’est de la merde, devenir fin amateur éclairé, parce qu’au final le D4 c’est bon aussi, devenir vendeur émérite, parce que goûter ce qu’on vend c’est le luxe des grands aujourd’hui, devenir baroudeur, parce qu’on peut aimer les pinguoins et fumer des cigares exotiques à longeur d’année. On peut devenir à voile et à vapeur et aimer la pipe autant que le cigare, finir par monter un groupuscule de défense d’une marque, ou d’un module, on peut combiner sa passion au vidage de drams tourbés. On peut même devenir torcedor. Chacun vit sa petite passion à sa façon. 

Moi j’écris dessus, enfin j’essaye, car mon humour potache ne tarde jamais à poindre sous le regard déséspérés des autres, qui n’y voient que de la vulgarité, alors qu’au fond, c’est juste le culte du rire simple et du franc parler. Et puis j’y comprends rien au fond. J’essaye d’écrire pour intellectualiser (on ne rigole pas SVP!), mais au fond; c’est plutôt j’aime ou j’aime pas. Mais c’est de peu d’importance.

Tout comme j’aime le cigare, j’aime le vin, dont je ne parle pas car je n’ai pas envie d’être en train de débattre avec un Audouze de savoir si les vins jeunes sont pour les ploucs, et globalement, le vin est un monde plein de préjugés et poussiéreux, sur lequel le terrain est bien occupé par des crétins qui ne pensent qu’à se construire une cave patrimoniale où à être encensés par des débutants qui plutôt que de visiter cavistes et vignerons annoneront bêtement devant eux.

Bref, l’essentiel de tout ça ce n’est pas mon auguste personne, ni ma fabuleuse collection de cigares, ni mes commentaires hyper éclairés sur les cigares, avec des avis nuancés et pleins de recul. Pas plus que mon talent légendaire pour l’anti-phrase.

L’essentiel c’est le partage. 

L’essentiel n’est pas de savoir ce qu’on fume, ni de savoir combien de tiers, ni de savoir combien de feuille et sii on a récupéré la petite salope du haut qui coute la peau du cul et ne pousse que 3 fois dans le millénaire. C’est pas de savoir que c’est une EL, une ER, une copie, un vrai, un faux mais un peu vrai, un frais mais un peu faux, un blend honduras/mexique/peruvien. 

Tout ça, essentiellement, on s’en branle. On s’en tamponne le coquillard, on s’en bat les boules, on don’t give a shit, netiher a fuck, on s’en tape comme l’an quarante. (Sauf si on est sur un forum belge habité par trois fantômes, là, on fait ce qu’on peut!)

Il y a trois plaisirs d’ordre supérieur dans le cigare : 
– Le fumer avec des potes, il est forcémment bon. Parfois il accapare la discussion parfois pas.
– L’offrir à un pote, car c’est toujours sympa de voir un pote sourire avec un bon cigare.
– Fumer celui offert par des potes, même seul, car on ne sait jamais pourquoi, ils sont toujours meilleurs.

Alors aujourd’hui, sachant que je suis plus vieux, et donc plus sage, merci les amis d’être là, merci pour tous ces moments, ces fou rires, ces plats exotiques, ces soirées régime, ces vendredis du bonheur, ces débarquement nocturnes.

Stay tuned, i’lll be back soon ! 

4 Commentaires

Bon, ben… Happy birthday…

J'aime

Je suis heureux de relire enfin. P#tain ça m’avait manqué !

Merci pour ta potache sagesse, continue à maturer ainsi, tu es un mec plein de fleur de coeur. Sincèrement.

Aujourd’hui même, j’a combiné par hasard tes 3 principes : j’ai appelé un pote et on a fumé – j’ai fumé un cigare obtenu d’un pote – et j’ai offert un cigare à mon pote qui n’avait plus rien à fumer.

God it was good.

Cheers & Happy Bithday 😉

J'aime

Youpi birthday alors.

Et continue comme ça, le partage, les potes, la vie, l’univers et tout le reste.

J'aime

Avec un verre de ‘livet sur la table : santé et bonne 36è année !

J'aime

Réagissez

Nom et adresse email obligatoires. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

You may use these HTML tags et attributs:

<a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <pre> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

%d blogueurs aiment cette page :