La minute du Vitologiste – Y’a pas que Davidoff dans la vie : Vega Fina Nicaragua Gran Toro

Vous connaissez cette nouvelle gamme ? Ben voici :

Un triptyque de nouveaux « VF » qui s’expatrie de Saint-Do, se maquille la bague et veux faire commes les concurrents copains. Une « création » qui apparaît tout de même comme un vulgaire copier-coller de la gamme Nicaragua de Davidoff… Double-bague dont une noir/argent ‘VF » et une orange « Nicaragua », déclinaison en 3 modules (short corona, robusto, gran toro) et même des capes aux tons rosados étrangement similaires. Comme pour ceux qui ne pouvaient s’offrir la rolex Davidoff se voyaient proposer la même mais avec tripe mouvement chinois à respectivement 4, 6 et 7 euros d’un côté contre les 10, 15 et 17 euros de l’autre. Bref, j’ai fumé ce cigare dépenaillé, sans les bagues.

Les capes varient donc, sur une constante un peu « rosado » du colorado pour les « short coronas » au colorado maduro pour les Toros et robustos. Bien lisses, peu défauts.

Bonne odeur de cacao typique du terroir, surtout au pied, et remplissage homogène. Le tirage n’est pas turbo.

Ensuite, je ne l’ai pas analysé plus que ça, je partage alors mes brèves impressions. Sympa à cru, pas trop brut, il augure d’un cigare nicaraguayen pas surpuissant. Tiens, ça me rapelle encore quelque chose… Le démarrage est fougueux et il lui faudra quelques bouffées pour se calmer. Ensuite, son rythme s’installe sur des tons de bois précieux et d’humus. Simple mais très agréable. Puissance oui, mais bel et bien modérée, véhiculée par un peu de muscade. Pas autant de rondeur comme son comparse Genévois mais un profil aromatique très similaire. L’évolution se fait maîtrisée par la puissance, pas vraiment complexe par les arômes qui restent forestiers puis terreux sur le final. Un peu jeune, on ressent des pics d’amertume par moment.

Pour 7 roros, ça se fignole plutôt bien. Meilleur qu’un CAO La Traviata que j’ai tendance à trouver trop « saucé » au caramel, sur les pas d’un bon Nicarao, je l’admets quand même bien conçu. C’est qu’ils ont a priori réussi leur coup ces cons !
On passe du mouvement suisse au mouvement japonnais. Pas le même prix, mais fonctionne presqu’aussi bien.

A essayer voire adopter pour les curieux – moi il faut encore que je confirme – à éviter pour ceux qui ont du mal avec le sol « ferreux » (dixit Volutes) du Nica, ce ne sera pas leur came.

Au final je suis assez en phase avec le CR du dernier Amateur de Couillons Cigares. Sans aller jusqu’aux quatre bagues (sur cinq), je lui donne bien trois et demi.

A votre service,
Le Vitologiste.

2 Commentaires

Assez d’accord…Fumé hier soir, il ne me laisse pas le souvenir d’un truc super complexe, mais c’est qu’en même pas mal par rapport au prix du barreau. De loin le meilleur VF que j’ai jamais fumé (le précédent étant un VF by Seijas). Je me demande si je ne vais pas me laisser tenter à nouveau…

J'aime

Acheté récemment, je suis curieux de goûter prochainement cette nouveauté VF! En effet, c’est 2 fois moins chéro que son homologue Suisse.

J'aime

Réagissez

Nom et adresse email obligatoires. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

You may use these HTML tags et attributs:

<a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <pre> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

%d blogueurs aiment cette page :