Hoyo de Monterrey – Hoyo des dieux

hoyo_dieux
Mon All Time, depuis que je fume le cigare, un de mes favoris, sous sous évalué, un superbe grand corona de Hoyo de Monterrey.

Et pourtant cette vitole est une des plus critiquées que je connaisse, chose que je ne comprends pas réellement. jusqu’à un nour cette civette maudit où le taulier m’a rétorqué « si je ne l’ai pas c’est que c’est de la daube ».

Bref, je finis aujourd’hui mon stock de hoyo des dieux, et cette vitole est un monstre savorique. Déjà le tirage est la définition même du cubain : biens qu’il soit serré et relativement bouché, il parvient à être agréable. Par rapport au module, cela permet d’avoir une puissance parfaitement maitrisé tout du long.

Le premier tiers est un festival aromatique, on passe du boisé au caramel, avec une belle persistence, le tout sans l’excès de douceur préjudiciable à la marque.Le premier tiers est une gourmandise du niveau d’un caramel beurre salé aromatisé aux herbes, marié à une combustion lente, sans faille.Le premier tiers de ce cigare est un des plus gourmands et apétissant que je connaisse

A l’approche du second tiers, se dévoilent des arômes plus boisés, le torréfié devient plus fort, et la vitole passe par une sympathique évolution, la puissance étant bien contrôlée par le tirage. A noter que le tabac (au bon sens du terme) est présent dans les notes.Il demeure cependant très savorique, et gourmand, l’évolution ne se bornant comme souvent à une prise de puissance. C’est un nirvana cigaristique pour ma petite personne, et sans plus voir le temps passer, le dernier tiers apparait.

Le dernier tiers est agréble, il éteint le cigare, il éteint l’envie, et laisse d’agréables notes torréfiées et de cuir. Il sert bien cette vitole et je le fume à m’en bruler les doigts.

Là où le double corona de la même marque fut un de mes premiers émois cigaristique, ce hoyo des dieux est un des choix insolites de ma passion de fumeur. Largement décrié par certains, à l’ombre de l’épicure et du double corona, il reste pour moi une belle valeur de la marque dans un module que j’apprécie.

Cependant il est aujourd’hui difficile à trouver à l’unité, et son tirage un peu particulier m’a valu quelques déconvenues. Cela reste cependant le lot de tout cubain, hormis certaines séries exceptionnelles. Dans le registre de cette marque, pour moi il est largement préférable à l’Epicure n°2 ou à l’Especial, déjà pour une puissance existant (ce qui n’est pas vraiment le cas du n°2) et bien maitrisée (pas comme le saut de l’Especial) et pour une palette de saveur gourmande et réguliére.

A son débit, une qualité pas toujours au rendez vous et des cabs ou boite à choisir avec précaution, car ce cigare d’expérience a une jeunesse difficile.

Un commentaire

Aussi un de mes préféré!! par contre ceux que j’ai fumé ne sont ni trop serré ni bouché…juste parfait! je les trouve à la pièce « au roi du cigare » à bruxelles

bonne dégustation

J'aime

Réagissez

Nom et adresse email obligatoires. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

You may use these HTML tags et attributs:

<a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <pre> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

%d blogueurs aiment cette page :