Romeo & Juliette – Exhibicion n°4 vintage

images (1)

 

Suite à une soirée pluvieuse dans la tanière germaine, mon emporte-piéceur de torpedo, aka la tornade de la porte de saint cloud essayant de survivre comme moi après une dure journée de labeur à un sales pitch en environnement tropical – tous ceux pointant plus de 3 chiffre à la balance me comprennent – pointa une boite de cigares et me dit un lumineux : « Ca mon Fred, ça, c’est bon. »

J’étais un peu dubitatif car les derniers que j’avais fumé était – soit, très jeune – très…Dispensables ?

J’avais jeté mon choix sur un torpedo, une EL Cuaba, et pascalou, la tornade achetait quelques pièces.

Passons une soirée exécrable au cours de laquelle on a finalement réussi à me faire sortir deux foix ma cb pour fumer un cigare sous la pluie en écoutant les sornettes de vendeurs de produits de luxe, mais pas suffisamment aisés pour poser un parasol supplémentaire ou un chauffage d’extèrieur et dégouté par un cigare trop humide qui m’a laissé aucune avis si ce n’est celle de coller au claque au pré pubère en lui demandant pour quels gogos il nous prenait, nous mirent le cap vers le Cubana.

Nous sommes arrivé comme des petite chattes humides en mal de plaisir au cubana et dans l’entre nous avons pu retrouvé l’homme qui questionne sans écouter les réponses et deux gars bien sympas, Là pascal a pris les choses en main :

– Déjà il est allé chercher le guacamole, élément nécessaire à toute dégustation et quelques beignets de calamars réchauffés au « crohonde » ce qui fait que quand tu crois prendre une bouchée, le calamar quite sa garniture pour venir te fouetter la gueule comme une domina est-allemande de 140Kg.

– Ensuite, nous avons pris un cocktail au litre, parce que nous sommes des paresseux. Ca me gonfle de me lever tous les 1/4 d’heures pour aller chercher un mojito suce-glaçon, alors autant prendre ce qui est au litre : le tropical. Bref, il y a tellement de bonnes choses dedans que je résume l’expérience à : un tang rhum. (Qui se souvient du tang ? De cette époque bénie ou avec les libertés on pouvait bouffer, fumer, se goinfrer de machinphénol et ou les pipes ne donnait pas le cancer de la gorge ?)

Consolé, Pascal m’a offert un R&J, comme un baton de sucre candy (encore un truc que les enfants d’aujourd’hui ne connaitrons pas pour leur éviter un cancer de l’orteil gauche et des maladies neurologiques). J’avoue que le coeur y était de rigoler avec les anciens et nouveaux copains, mais pas trop de fumer les éponges du drugstore, la soirée était venue à bout de mon envie de cigare.

Ce n’est que la fois suivante ou j’ai enfin découvert ce que je décrirai comme le vrai « short churchill ». In fine, c’est une beau module, sombre, lisse, tendu, consistant, qui sent bon le cuir et le tabac et les épices à cru.

Suave, un côté fondu et fin, très proche des sensation délivrées par le churchill de la même maison, qui est un peu mon monte 2 des jours de disette. Très agréable, très doux, beaucoup de rondeur. Il évolue très facilement vers le cuir et se fume très simplement. J’aime ses arôme simples, très typés r&j, un côté fondu, boisé, poivré, légérement sucré. Ce cigare a un côté valeur sure, et c’est un chouette cadeau du copain.

Je l’ai apprécié ouvert à l’emporte piéce (converti par l’ami Emmanuel).

En même temps, « seulement » 3 occasions auront été nécéssaires pour apprécer ce cigare. Ce qui me fait dire plus que jamais que le cigare, en dehors de sa technicité, c’est un instant. Et quand cet instant c’est avec des potes, c’est encore mieux.

2 Commentaires

« Le vrai Short Churchill », belle formule. Effectivement, le robusto de chez RyJ, pour moi c’est l’Exhib 4 et surtout pas le Short Churchill. Déjà, de tous les adjectifs au monde, je ne vois pas plus incongru que celui-là pour qualifier Churchill.

Roh, et puis quand même, ça va bien à la fin avec les soi-disant « éponges du Drugstore » ! Faut pas non plus exagérer ! 😀

J'aime

😀

Dorénavant, nous dirons « opération spontex »

J'aime

Réagissez

Nom et adresse email obligatoires. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

You may use these HTML tags et attributs:

<a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <pre> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

%d blogueurs aiment cette page :