Cohiba – Corona Especiales

images (3)
Un beau palma, fin et élégant que j’ai découvert récemment sur les conseils d’un autre fumeur.

J’avoue qu’étant grand fan du Siglo IV et un peu ecoeuré par les brises machoires minuscules qui sortent en ce moment, à croire que le cigare devient un concours de grandes gueules à petits calibres, je trouve ces modules séduisants.

Un peu de finesse dans ce monde de brutes. Mais je deviens réactionnaire : un peu marre de cette mode débile des petits gros et autres short bidules; et de tous ces cigares qui en faisant mal au porte monnaie, donne plus l’impression d’avoir acheté des boules de geisha que des vitoles.

Il présente une belle cape, soyeuse, mais je dois dire que pour un Cohiba, je m’attendais à mieux en qualité de finition : un peu nervuré, pas vraiment tendu, et un peu mou. Sur l’ensemble, ils ont tous présenté un tirage léger, cubain, qui manque un peu d’ouverture à mon goût et les mêmes caractéristiques de roulage. D’aucun me dirait que ça dépend des boites, mais dans ces niveaux de gamme, ça me sembe toujours hallucinant de se dire que si on tombe sur une mauvaise boite « c’est le jeu ma bonne lucette ».  Ok qu’on puisse acheter 2/3 cigares pour se faire une idée..Mais de là à acheter 3 boites, c’est différent.

Le démarrage est très végétal, épicé, avec une typicité cohiba – moins crémeux et ronds que d’autres modules de la gamme. Il est bien dans l’esprit de la boutique, avec un démarrage plus rugueux que d’autres modules, probablement du fait de son cepo plus fin. Dans le désordre, il y a des notes végétales et de cèdre.

Très rapidement, le torréfié fait son apparition et rend cette vitole intéressante. Le tirage très cubain ainsi que palette me font penser à un hybride entre un Reyes et un Siglo IV. Et doucement, le végétal se fond avec le torréfié durant un second tiers très agréable. Ce qui rend l’expérience moins agréable est la construction : la cendre est légére, et parfois hazardeuse, mais rien de bien gênant pour un cigare, mais un peu plus quand on sait que c’est un cohiba censé représenter le haut du pavé Cubain et que l’on compare avec le soin qu’apporte des marques moins prestigieuses sur d’autres terroirs à leur fabrication.

Le cigare va evoluer sur un palette principalement torréfiée sur le dernier tiers, qui est très agréable, non dénué de puissance et qui laisse de belle notes en bouche.

Au final, un bon moment, un cigare très tea-time, pas extrêmement rassasiant, et suffisamment fin pour plaire à un amateur de cubain.
Je regrette vraiment une construction en deça de ce que Cohiba sait faire, si on compare ce module à la gamme Siglo ou même au simple Robusto, on est très loin du compte. Et ça joue car vu le tarif affiché (naturellement un tarif de Cohiba), c’est très décevant et surtout on trouvera mieux chez ERDM ou encore La Gloria Cubana.

Malgré ses qualités aromatiques, j’ai une impression très mitigée. Je ne peux m’empêcher d’être déçu pour un Cohiba et de trouver que la qualité de roulage est médiocre. Et la qualité d’un cigare est aussi visuelle, et ce plaisir est un peu absent. Un découverte que je suis content d’avoir faite mais de là à la renouveler…

Un commentaire

« … un hybride entre un Reyes et un Siglo IV. »

Si ton CR s’était arrêté là, j’aurais succombé.

J'aime

Réagissez

Nom et adresse email obligatoires. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

You may use these HTML tags et attributs:

<a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <pre> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

%d blogueurs aiment cette page :