Nawak – Apprendre, comprendre et les valeurs

J’vais pas faire un billet moralisateur. Pire je vais donner un avis pas tolérant, pas drôle et qui me fait franchement pas rire.

D’aucun sait que l’on apprend au regard de ce que l’on nous lit, nous dit, et plus particuliérement dans une société civilisé où le droit ne signifie pas la présence infinie du droit dénué de tout devoir, mais une réciprocité ou chacun en échange d’une liberté relative apporte à la société une contribution. On tente d’apprendre au cours de notre enfance des valeurs. Les valeurs c’est un ensemble de notions qui comptent pour le bien être d’autrui et la cohésion de la société. C’est pas le bonheur absolu, mais il y a quelques référents comme le respect d’autrui, la bienséance, et l’altruisme ou encore le sens de la famille.

Alors je ne vais pas le dire en coupant les cheveux en quatre et c’est pour toi si tu fais partie de ceux qui sous couvert de tolérance et d’ouverture d’esprit prend plaisir à lire ou écouter des choses comme :

« i hope you get deported,you make me sick,i hope you get deported,you sucked a nigger’s dick »
« you’re such a fucking idiot i want to fucking kill you you want to look just like a nigger « 
« Hitler was a sensistive man »

– Pas besoin d’aller beaucoup plus, loin on parle du ramassis de chiasse vomi par certains gorupes de musique, au titre de la « liberté d’expression » et écouté par une minorité « connaisseuse ». Bah oui, moi le con normal, on me transforme en catho fondamentaliste quand j’aime pas ça, et surtout, c’est d’abord parce que je ne comprend rien à la musique : c’est de l’art, une forme de poésie et d’expression rare; quand bien même elle se doit d’être éructée dans un micro, et de toutes les façon ultimement c’est du second degré, inaccessible aux esprits étroits.

Alors au même nom que cette magnifique liberté d’expression qui permet d’écouter des antisémites, des homophobes, des mysogines dégradant, qui insultes gratuitement des gens pour finir par un coma au milieu d’une rafale de came douteuse, et de dire « j’écoute ça pour rigoler »,

Vous me faites vomir. Ce n’est pas de la liberté ou de la tolérance, c’est l’expression même de la bêtise, de la stupidité de la crasse ignorance. Ce n’est même pas en rapport avec de la musique, ça n’en est pas. C’est juste l’histoire d’un con, qui écoute d’autres cons, et qui trouve ça « cool » d’écouter ce bruit haineux. On s’achéte la paire de couille que l’on peut.

Parce que la réalité, celle ou les cons endoctrinés parce qu’on s’en sent une grosse à faire dans le subversif ils font aussi ça :
http://www.sos-homophobie.org/temoignages
http://www.sosviol.com/sos/pages/home.php?rub=0&srub=0

C’est pas possible ce qu’on se marre entre pote quand on lit ça ! Des vies brisées, des gens apeurés, du malheur, de la violence, de la haine. Mais qu’est ce qu’on se marre à lire ça entre deux pétards réac’.!!!!! Hein !!! C’est pas fun de toujours chercher le plus subversif pour bien expliquer aux autres qu’on leur pisse à la raie et qu’ils bien TROP CON et pas suffisamment tolérant et en plus se mettre un petit ego trip à prouver qu’on écoute de l’underground. Yeah baby, I’m the real deal, tough and rough.

Bah voui ! C’est pas parce qu’on passe sa journée à écouter un mec dire qu’il faut déporter une femme qui couche avec un noir qu’on va le faire. Ah ça non ! Mais en même temps, c’est aussi stupide que de dire j’ai jamais vu d’accident, alors je mets pas de ceinture. Hein ! Ca n’arrive qu’aux autres ! C’est vrai que la France n’est pas rongée par des poussées racistes, antisémites et frontistes, tout va bien. Pas de haine, pas de colère.

On va continuer dans le lénifiant et l’hémiplégie des burnes : on va admettre qu’on se fasse ultimement retoquer l’absolu et stupide, « bah comment tu veux savoir que ça existe si tu n’écoutes.pas ». L’arguent ultime du débile à l’état adulte. Un peu comme le « c’est celui qui dit qui est » enfantin.C’est la même qui me fait rencontrer des anars qui connaissent pas Proudhon. L’homme de peu de lettres fait science de tout contenu. Mais c’est surtout la vraie démonstration qu’un con peut prendre un contenu, dénué de valeur et de contexte, et se l’approprier. Voir il peut le thésauriser. Et c’est la plus grande démonstration possible de la théorie d’Audiard.

L’homophobie, ou toute forme de haine d’autrui n’est pas naturelle. On ne nait pas comme ça, on le devient. Et on le devient notamment par les valeurs qu’on reconnait. Quand on crédite une personne d’écrire ce genre de chose, on les acquiesce.Et moralement, c’est de faible éthique.

Alors si tu écoutes ça et que tu en es fier, que tu te sens possédé d’une forme de savoir que n’aurait pas le commun des mortels ou un niveau de conscience supérieur, ou je ne sais quel connerie de l’inculte qui s’est trouvé sa phalange de savoir, je te pisse à la raie, et généreusement, les hectolitres de biére qu’un mec comme moi peut boire.

Parce que moi et mes potes, on trouve ça super drôle; et on espére que toi aussi tu comprendras que le message n’est pas de te pisser dessus, non, mais musicalement de t’exprimer tout le dégout, le rejet, de la médiocrité intellectuel du mec qui peut jouir de se vanter d’écouter ça. En toute tolérance. Peace.

 

Réagissez

Nom et adresse email obligatoires. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

You may use these HTML tags et attributs:

<a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <pre> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

%d blogueurs aiment cette page :