Nawak – La rolex, l’étonnement

« C’est une erreur journalistique. Comment peut-on reprocher à un président d’avoir une Rolex. Enfin… tout le monde a une Rolex. Si à cinquante ans, on n’a pas une Rolex, on a quand même raté sa vie ! »

Derrière cette remarque hautement spirituelle, se cache un des tabous les plus drolatique de notre société.

La vie moderne devient un défilé de porteurs d’huîtres qui semblent être convaincu du précepte philosophique du vieillard brulé à l’UV dont les choix politiques sont ceux qui créditent son compte en banque.

Bref, l’huitre, ou l’oyster et autres monstruosité portable aux couleurs absentes ou tellement hideuses qu’elles semblent sanctionner celui qui n’a pas les moyens de la couvrir de diamant ou d’un métal ultra-précieux, montres copiées, imitées, et tout ce qu’on veut sont aujourd’hui la représentation de la réussite – ou du moins un des signaux.

Et quelle réussite ! C’est un peu comme la mode des cravates en soie peintes, ou des pantalons moules burnes, ou toute volonté de démontrer son niveau social : c’est laid. 

Voilà. A tous les acheteurs de rolex voici mon cri du coeur : épargnez nous les sempiternelles « je l’ai acheté pour la mécanique », « je l’ai acheté pour la performance »….

Personne de bon goût ne passe de telles sommes soit dans une montre d’une banalité affligeante, soit hideusement décorée d’un cadran vert prairie qui fait penser au chapeau d’un supporter irlandais, et encore pire d’un mi-bleu/mi-rouge (deux couleurs connues pour cohabiter de façon harmonieuse) sans compter de la banalité d’un noir morbide qui rend la chose informe.

Oui car l’odieux dans tout cela, c’est de réussir sous couvert d’une technicité irréel – et utile, tout le monde prévoit de plonger à 300 mètres, quel exploit que produise des beuchats pour 1/20ème – a s’offrir un repère évident. Qu’il est désagréable de se la faire secouer sous le nez, de la voir toujours dépasser de la manche, que forcémment le mec l’enlève – et parfois pose avec  !

STOP ! On a compris ! On se doute bien que vous n’avez aucun goût et que vous l’avez acheté comme signe évident d’une réussite sociale que vous voulez partager – ou plutôt afficher. Sauf que par politesse et retenue on ne le dit pas nécessairement.

Alors si vous rencontrez quelqu’un qui a autre chose qu’un repère social au poignet, juste : 
1 – Il peut s’agir d’un amateur de tocantes qui porte quelque chose qui n’est pas fait ni pour plaire aux autres, ni pour faire passer un message et donc il y a de fortes chances que votre truc ne lui plaise pas.
2 – Il peut s’agir d’une personne qui fait un autre usage de ses moyens et pas la peine de vous secouer la main sous son nez, il y a de fortes chances que ça ne l’intéresse pas.
3 – Achetez une swatch et passez la différence en cigares.

 

 

10 Commentaires

C est vraiment de la bandelette

J'aime

Et allumer son shââbîtt avec un Dupont jaune… C’est pas de la branlette ça ???

J'aime

C’est pas faux, et en même temps c’est pas vrai : )
J’ai eu une rolex ancienne, une vieille huitre de 1966, j’ai adoré porter cette montre, elle n’avait pas grand chose en commun avec les jeunes huitres, pas shiny ni tape à l’œil. Mais à force de me casser les noix sur ce « symbole-de-réussite-que-je-te-claque-forcément-sous-le-nez-parce-c’est-une-rolex », je l’ai revendue. C’est d’ailleurs un bon placement, les rolex anciennes, proportionnellement plus intéressant que les bagnoles et que plein d’autres trucs. Le problème ce sont les crétins publicitaires et les crétins tout court qui se croient détenteurs d’un morceau de suprériorité sociale, ces types sont un fléau, et chez les fumeurs de cigares il y en a aussi.
La conséquence est qu’un vrai amateur, qui prend un plaisir authentique sans vouloir écraser personne, se voit réduit dans le regard des autres à un objet forcément statutaire : par exemple le cigare comme façon supposée de dire « regardez, j’ai du pognon, et je le fume » , ou ma rolex comme « j’ai une montre à 4000 euros et vous, non » !
Perso, je trouve ça con d’acheter une porsche, et en même temps si un pote passe à l’acte et si ça l’amuse je pourrai trouver la chose assez sympathique. Mais de là a trouver une quelconque supériorité a un mec qui arrive le premier au feu rouge, non 🙂
Donc tout ça ce sont des questions de regard et de prêter à l’autre des intentions, des signaux, déterminés par le fait de porter tel ou tel objet. En public, n’importe quel fumeur de cigare a expérimenté la chose, qu’il soit riche ou non.
Voilà, c’était ma p’tite contribution à deux balles et sinon, très sympa ton blog !

J'aime

Ne pas avoir de Rolex, c’est comme fumer autre chose que des Cohiba… 😉

J'aime

Donc avoir une Rolex, c’est comme fumer que des Cohiba…
Ça ne veux pas dire grand chose mais ça suit la logique du raisonnement de William…

J'aime

Moi j’aurai plutôt dit des Montecristo…Parce que quoi qu’on en dise, les cohiba sont chers soit, mais ils sont bons. Les rolex sont chères soit, mais elles ne sont pas belles.

J'aime

Je ne reparlerai montres avec toi que quand tu ne fumeras plus que des Montecristo.

J'aime

Bonjour à tous les visiteurs.

Bonjour à l’auteur de ce très chouette blog! Je le place directe dans mes favoris ! 😉

Je voulais simplement réagir sur le Point 3 que je valide évidemment : Acheter la différence en vitoles !

En même temps, je me retrouve assez dans le commentaire de Jice lorsqu’il parle des intentions ect…

A chacun son parti pris. Le principal est que l’on puisse en discuter un bon cigare à la main.

Meilleures salutations amis de la vitole,

JM

J'aime

Réagissez

Nom et adresse email obligatoires. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

You may use these HTML tags et attributs:

<a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <pre> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

%d blogueurs aiment cette page :