Épitaphes du fumeur de cigares

Le patron a décidé maintenant il est temps de faire fortune avec ce site…

Et pour faire du flux parmi la difficile population des fumeurs de cigares, il faut proposer du service…..

Voilà donc l’objet de cet article à forte connotation commerciale …vous proposer un service totalement inédit de vente d’épitaphes pour fumeurs de cigares….quoi de plus fascinant pour toi, lecteur, que de savoir que dans ta dernière demeure tu pourras laisser une trace de ta passion tabagique qui t’as coûté tant de temps et d’argent…voire t’auras conduit directement en dans la voie sans issue dans laquelle malheureusement nous finirons pour de bon….

Voilà donc nos propositions d’épitaphes toutes à la vente….alors, lecteur, ne te trompe pas sur ton choix car c’est pour longtemps qu’il sera inscrit sur ta pierre tombale.

L’épitaphe hommage à ta marque favorite

Je suis passé de Cohiba à cul en bas ;

Montecristo, descente critique ;

Un havane, une avanie

Un partagas ou je pars en gaz ;

Hoyo m’a enterré.

L’épitaphe poétique

A peine allumée et déjà consumée

La vie est un cigare mal roulé

Elle commence entre les cuisses de sa mère

Et se termine sur une note amère.

La cape donne la couleur pas la teneur

Pour trouver dans l’homme le meilleur

Il faut comme le cigare aller à l’intérieur.

Les épitaphes tragiques

J’ai beaucoup fumé de Romeo & Julieta et pour moi aussi ça s’est fini en tragédie ;

Churchill a laissé un module, j’y ai laissé des nodules ;

Le tabac t’abats…un puro puis rien

Les épitaphes philosophiques

S’en aller en fumée des pieds à la tête, voilà le sort du cigare et de celui qui le tête ;

La vie c’est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber…et si c’était une boîte à cigares ? bein c’est pareil sauf qu’elle est humidifiée;

Des pieds, des têtes, des tripes….que de points commun entre le cigare et son propriétaire sauf qu’une fois éteint le dernier ne se rallume point.

Ma vie et mon cigare auront eu la même évolution…le premier tiers le plus vigoureux le plus fier, le deuxième tiers le plus goûteux le plus prospère, le troisième tiers le plus terreux le plus délétère !

Épitaphe du rappeur

Yo, chek that, dans le ghetto la voie est toute tracée;

On va bicrave de la beuh

Galérer pour se faire des eus

Puis le caïd te dit « viens on va voler »

Va y qu’est-ce qu’on va fomenter ?

Enlever un rabbin, wesh c’est sur y ont du blé

Braquer un resto chinois ça reviens pas au même.

Y t’baisent en refilant du pâté d’chien ou un vieux sac de nems

Vas y cousin on va s’faire un buraliste

Après on conduira des cadillacs sur la côte East

Les poches pleines de blé, le cigare au bec

Pendant que les bitchs rouleront leurs culs sur nos têtes

Sauf que le bougnat du coin c’était un ruskoff

Y nous a cueilli à froid à la kalachnikof

Tatatata…des trous dans les tripes des balles dans la teuté

Et c’est en dégueulant du sang qu’on est allé crever

La morale de cette histoire de rap

C’est que si tu veux jouer les gangstas ou les p’tites frappes

T’as pas intérêt à te tromper de boutique mec

Les marchands de cigares c’est des bonhommes pas des pt’ites lopettes

Et bien lecteur as tu fait ton choix ? Sinon prends ton temps, réfléchis mais souviens-toi que l’épitaphe est un luxe qu’on ne se paye qu’une fois.

Un commentaire

J’ai déjà la mienne :
EPICES ET TOUT !

J'aime

Réagissez

Nom et adresse email obligatoires. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

You may use these HTML tags et attributs:

<a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <pre> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

%d blogueurs aiment cette page :